Les nombreuses publications scientifiques récentes illustrent l’importance du potentiel thérapeutique de l’HE de girofle et de son constituant majoritaire, l’eugénol. La convergence des données

confirme un profil pharmacologique analogue entre l’HE et l’eugénol. Outre un spectre large de propriétés antiseptiques (y compris antifungiques) associé à une action analgésique et anesthésique

dont les mécanismes sont maintenant mieux compris, d’autres propriétés anti-inflammatoires, anti-oxydantes justifient les usages traditionnels.

De nouvelles applications thérapeutiques sont envisageables.A contrario, les données de la littérature invalident les suspicions de potentiel allergène et compte tenu de la fréquence d’exposition

des patients en dentisterie, le risque allergène semble très limité. La phyto-aromathérapie a encore de beaux jours devant elle.

Abonnez-vous pour consulter ou télécharger l'article au format PDF 

Identifiez-vous pour consulter les articles

Attention, pour créer un compte, accéder à l'ensemble des archives et intervenir dans le forum, vous devez vous abonner à la revue. Si vous êtes abonné, identifiez vous ou créez un compte.