cash advance

En dehors et en complément des autres traitements, la nutrition s’avère un élément indispensable pour diminuer, voire supprimer les facteurs étiologiques de toutes les mal­adies inflammatoires que ce soit les polyarthrites, l’arthro­se, les tendinites etc.

Le premier stade est la diminution de la douleur par le rééquilibrage des apports en acides gras en oméga 6 et 3 associé à l’administration d’un anti-inflammatoire naturel comme le curcuma.

Le deuxième stade est de rétablir une bonne perméabilité intestinale afin de diminuer les réactions auto-immunes observées dans les rhumatismes.

Le troisième stade est d’alcaliniser l’ensemble de l’orga­nisme afin de diminuer la protéolyse au niveau ostéo-arti- culaire.

Le quatrième stade consiste à lutter contre tous les déficits en micronutriments mais également en protéines et plus particulièrement en acides aminés tels que la proline et la méthionine.

Enfin, comme il s’agit de réactions inflammatoires, il faut aider à la destruction et piéger l’excès de radicaux libres.

njaccess 0}Abonnez-vous pour consulter ou télécharger l'article au format PDF{/njaccess}

 

Identifiez-vous pour consulter les articles

Attention, pour créer un compte, accéder à l'ensemble des archives et intervenir dans le forum, vous devez vous abonner à la revue. Si vous êtes abonné, identifiez vous ou créez un compte.