cash advance

Homéopathie

Le propos de cet article « Pratique homéopathique : Chirurgie bucco-dentaire et Homéopathie » a l’intérêt de viser à apporter un complément utile dans notre arsenal thérapeutique dans le

respect du principe fondamental « Primum non nocere ». Pour ce faire, trois remèdes homéopathiques vont être exposés,

Arnica montana, Nux vomica et Staphysagria afin de mettre en exergue leurs rôles efficients dans la récupération post-chirurgicale, en limitant les effets secondaires.La santé du patient a tout à y gagner.

Abonnez-vous pour consulter ou télécharger l'article au format PDF 

Après un bref rappel physiopathologique de cette période particulière de la vie des femmes, nous allons passer en revue les principaux médicaments homéopathiques pouvant soulager les symptômes les plus gênants de la pré-ménopause comme de la ménopause installée.

La grippe est une maladie virale en général bénigne. Elle peut être grave chez des personnes fragiles présentant des pathologies chroniques plus ou moins graves. Cela ne nécessite pas la vaccination systématique de toute une population. Les thérapeutiques antivirales officielles telles que l’Osetamivir (Tamiflu) et le Zanamivir (Relenza) n’ont pas prouvé leur efficacité.

La thérapeutique homéopathique est efficace en aiguë comme en chronique, car elle s’adapte au cas par cas à l’évolution clinique de la grippe et aux réactions individuelles du sujet face à l’agression virale. Son action préventive est remarquable et sans effets secondaires.Nous aborderons aussi le traitement homéopathique des coryzas, des rhinopharyngites, des otites et des angines. Mots clé : grippe, coryza, rhinopharyngite, otite, angine, homéopathie.

Abonnez-vous pour consulter ou télécharger l'article au format PDF 

Reconnue, discutée et critiquée déjà du temps de Samuel Hahnemann (1755-1843) son fondateur il y a plus de deux cents ans, la médecine homéopathique est selon l’OMS utilisée à ce jour par environ trois cents millions de personnes réparties dans plus de 80 pays. Pour mieux comprendre la nature spécifique de cette médecine, il faut en retrouver les principales sources historiques. Vu la richesse des documents, le sujet est scindé en deux parties : l’une montre l’évolution de la pensée hahnemannienne à travers ses publications mais en se limitant à la naissance de l’homéopathie en Allemagne; l’autre partie expose brièvement l’histoire du médicament homéopathique avec les recommandations initiales de Hahnemann sur leur mode de préparation et présente les premières pharmacopées homéopathiques.

Identifiez-vous pour consulter les articles

Attention, pour créer un compte, accéder à l'ensemble des archives et intervenir dans le forum, vous devez vous abonner à la revue. Si vous êtes abonné, identifiez vous ou créez un compte.