Fiche Plante

La Phytothérapie Européenne a pour mission principale de perfectionner la prescription, le conseil en phytothérapie et plus largement l’usage des plantes à vocation médicamenteuse.

Abonnez-vous pour consulter ou télécharger l'article au format PDF 

Le Calendula officinalis ou souci des jardins est très commun dans les régions méditerranéennes où il y est cultivé autant pour ses qualités ornementales que pour ses propriétés médicinales. Il ne faut pas le confondre avec son cousin sauvage, le Calendula arvensis souvent plus efficace mais qui lui cependant, n’est pas inscrit à la Pharmacopée.

Abonnez-vous pour consulter ou télécharger l'article au format PDF 

Visnaga daucoides Gaertn. (Ammi visnaga L.), de la famille des Apiaceae, ressemble à une carotte lorsqu’elle fleurit dans des espaces sauvages bien arrosés ; d’ailleurs, les marocains l’appellent « khella » et « carotte sauvage (Jazar barii) ».Toutefois son appareil végétatif est plus ample, sa fleur en ombelle plus longue.

Abonnez-vous pour consulter ou télécharger l'article au format PDF 

Rhodiola rosea est aussi connu en tant que rhodiola, rhodiole rose, orpin rose, racine dorée, golden root, arctic root, rosenwurz,....

Dans sa « Materia Medica » (77 Après J.-C.) le philosophe Grec Dioscoride a décrit pour la première fois l’utilisation de Rodia riza.

Ce nom grec modifié par le botaniste suédois Carl von Linné (1707-1778) en Rhodiola rosea en raison de l’odeur subtile de rose des rhizomes coupés. Ce dernier a également donné quelques utilisations contre la migraine, l’hernie et contre quelques problèmes gynécologiques [10]. Rhodiola rosea a été utilisé dans la médecine traditionnelle russe et scandinave pendant plusieurs siècles. Les Vikings l’ont utilisé dans diverses préparations toniques.

Les Inuits et les Lapons ont utilisé les feuilles pour leurs effets stimulants. La médecine traditionnelle chinoise utilisait diverses préparations de cette plante depuis longtemps pour augmenter les performances physiques, pour diminuer la fatigue, pour augmenter la longévité, pour augmenter la performance sexuelle, contre l’anémie, contre les problèmes gastro-intestinaux, contre diverses infections, etc. [1,10].

L'herboristerie, question d'actualité

Abonnez-vous pour consulter ou télécharger l'article au format PDF

Les plantes adaptogènes regroupent des plantes, dont les composés augmentent la résistance de l’organisme au stress. Ce terme général non spécifique et pharmacologiquement contestable a l’avantage de permettre un regroupement de différentes plantes dont les principales sont le Ginseng, le Schizandra, le Rhodiola et l’Echinacée. Souvent considérées comme des régulateurs métaboliques ces plantes accroissent la résistance non spécifique aux agressions. Bacopa monnieri, Herpestis monniera est une plante indienne utilisée depuis des millénaires dans la médecine ayurvédique pour améliorer la mémoire, la concentration et soigner les troubles de l’humeur.

Durant la dernière décennie, les scientifiques ont pu montrer que la plante avait en effet des qualités thérapeutiques fort appréciables. Récemment introduit en Occident le bacopa a fait son entrée dans la catégorie des plantes adaptogènes. C’est une plante aquatique dont les composants les bacosides sont des saponosides tri-terpéniques comme les composés actifs du ginseng.

Abonnez-vous pour consulter ou télécharger l'article au format PDF 

Identifiez-vous pour consulter les articles

Attention, pour créer un compte, accéder à l'ensemble des archives et intervenir dans le forum, vous devez vous abonner à la revue. Si vous êtes abonné, identifiez vous ou créez un compte.