cash advance

Aromathérapie

"L'aromanesthésie", alliance de la technique et du naturel

Depuis la nuit des temps les actes chirurgicaux (opérations manuelles et instrumentales réalisées sur et dans un corps vivant à des fins thérapeutiques – définition Wikipedia) se sont heurtés à trois obstacles inhérents au vivant : l’hémorragie, la douleur, l’infection. Le progrès des techniques chirurgicales a permis de réduire l’impact du traumatisme opératoire. Mais c’est au formidable développement de l’anesthésie depuis les années 50 que nous devons de pouvoir réaliser avec succès des interventions chirurgicales lourdes sans complications. Cependant l’ère moderne a fait éclore deux nouveaux obstacles de poids : le stress psychologique et l’iatrogénie. Cette dernière est en partie liée au fait que la pharmacopée chimique a de plus en plus souvent peine à répondre de manière satisfaisante aux problèmes de santé sans provoquer d’effets secondaires importants. Citons pour exemple la résistance des germes nosocomiaux aux antibiotiques ou

encore les troubles cognitifs chez les personnes âgées sous psychotropes, deux problèmes auxquels l’anesthésiste est régulièrement confronté dans sa pratique courante. Le rôle de l’anesthésiste réanimateur est de garantir la sécurité et le confort psychique et physique du patient pendant tout le temps péri-opératoire. Cela revient à maintenir le mieux possible l’homéostasie, quelque soit le traumatisme enduré par l’organisme, sans l’affecter.

Abonnez-vous pour consulter ou télécharger l'article au format PDF 

Les huilles Essentielles "regain d'intérêt et risques potentiels"

Les huiles essentielles sont des mélanges naturels de composés odorants, volatils, extrêmement complexes d’origines végétales. En dehors de leurs propriétés anti-infectieuses reconnues, on leur prête d’autres vertus : actions expectorante, antalgique et anti-inflammatoire ainsi qu’une action bienfaisante sur le plan psychologique, relaxante avec réduction du stress.

L’aromathérapie, thérapeutique utilisant les huiles essentielles est trop souvent considérée comme une médecine douce. Cependant, les huiles essentielles sont des extraits très concentrés, dont l’effet n’est pas toujours anodin. Une certaine toxicité peut se relever en fonction de la composition, de la dose, du mode d’administration de l’huile essentielle ou de la susceptibilité du sujet (enfants en bas âge et personnes âgées). Ainsi, pour une utilisation sans risque des huiles essentielles, des précautions d’emploi s’imposent.

Compte tenu à la fois de l’émergence accrue de résistances bactériennes et de la rareté de nouvelles molécules anti-infectieuses innovantes, les huiles essentielles offrent à la recherche pharmaceutique un arsenal considérable de molécules existantes.


Mots clés : Huiles essentielles,Terpénoïdes,Aromathérapie, Activités thérapeutiques, Précautions d’emploi,Toxicités.

Abonnez-vous pour consulter ou télécharger l'article au format PDF 

Aromathérapie dans la pratique dentaire

L’homme n’a pas attendu la fin du XXème siècle et l’estampillage « bio » pour comprendre les bienfaits que pouvait lui procurer le monde végétal. Pour s’alimenter et se soigner il va très vite développer ses connaissances sur les plantes qui l’entourent. Dès l’Antiquité, il s’approprie les techniques d’extraction et les huiles essentielles produites vont être utilisées à des fins cosmétiques, d’embaumements et thérapeutiques. Les huiles de massage et de bain vont être utilisées autant en Inde qu’en Grèce ou en Italie où l’on privilégie les essences de cannelle et de myrrhe. L’huile essentielle de cèdre va être utilisée par les Egyptiens pour réaliser leurs embaumements. Les huiles essentielles d’origan, de thym,de basilic et bien d’autres vont constituer une partie de l’éventail thérapeutique qui va lui permettre de se soigner. La période contemporaine du fait de la chimiosynthèse des médicaments nous a éloignés de cette approche naturelle qui a pourtant fait ses preuves depuis la nuit des temps.

On voit enfin le renouveau de l’aromathérapie sous l’impulsion des Gattefossé,Valnet, Franchomme, Pénoël, et bien d’autres qui vont inciter nombre de thérapeutes à ouvrir aux huiles essentielles leur arsenal thérapeutique. Le chirurgien-dentiste n’échappe pas à ce mouvement et va très vite exploiter avec bonheur l’usage de ces huiles.

Abonnez-vous pour consulter ou télécharger l'article au format PDF 

Huiles essentielles et hydrolats dans la sphère dentaire

Les huiles essentielles (HE) et les hydrolats trouvent leurs indications dans l’art dentaire.

Abonnez-vous pour consulter ou télécharger l'article au format PDF 

Le genre Aframomum, source d'épices et de substances bioactives en région tropicale

Le genre Aframomum (famille des Zingibéracées) est bien représenté au Cameroun, avec une vingtaine d’espèces dont certaines sont utilisées comme épices et aromates mais également en médecine traditionnelle. Toutes les parties de la plante sont odorantes et on peut en extraire des huiles essentielles par hydro-distillation. Parmi les différentes espèces étudiées par notre équipe sur le plan chimique, trois d’entre elles se sont distinguées pour la similarité des huiles essentielles de leurs graines, riches en (E)-nérolidol :A. letestuianum Gagnepain, A. pruinosum Gagnepain et A. dalzielii Hutchinson. Nous présentons les résultats de nos investigations sur l’espèce A. pruinosum dont ont été extraites plusieurs huiles essentielles par traitement des différentes parties de la plante (graines, péricarpes, feuilles et rhizomes) ; leurs compositions chimiques diffèrent et leur action antibactérienne ouvre des perspectives intéressantes sur l’utilisation de cette espèce comme source de conservateur naturel et sur l’intérêt d’explorer les potentialités d’autres genres ou espèces de Zingibéracées représentées en région tropicale plus particulièrement dans les Caraïbes.

Identifiez-vous pour consulter les articles

Attention, pour créer un compte, accéder à l'ensemble des archives et intervenir dans le forum, vous devez vous abonner à la revue. Si vous êtes abonné, identifiez vous ou créez un compte.